Cheb Bilal

Genre rai, arabic, algerian, World Music, world

Cheb BilalNé en Algérie, Cheb Bilal
a été élevé à Oran et y a suivi les cours du conservatoire de musique.
Parfaitement bilingue, il a aussi appris son métier en se produisant dans de
nombreuses fêtes et mariages locaux.

Il forme le groupe El Ahouar dans les années 80 et remporte, en 1987, le premier
prix d'un concours de chansons. C'est au moment où il devient une superstar dans
son pays natal qu'il rejoint la plus méditerranéenne des villes françaises.

Marseille
Cap sur Marseille en 1989. Dans la cité phocéenne, il continue d'écumer les
manifestations en tous genres et fait connaître son oeuvre par la diffusion
d'une soixantaine de cassettes audio (à retenir Ghorba ou L'herm, la toute
première).

Il y fait ses vrais débuts sur scène, en ouverture de Cheb Hasni, autre légende
d'Alger, assassiné le 29 septembre 1994 par des islamistes. Le public
marseillais est conquis… Un bouche à oreille efficace lui permet petit à petit
d'attirer l'attention des médias.

Sidi Sidi
En 2002, c'est enfin la reconnaissance avec une signature dans un label
important et la parution d'un véritable premier album, Sidi Sidi. Cheb Bilal y
présente une musique assez traditionnelle mais teintée de cuivres, de violons et
de congas !

Les chansons sont interprétées soit en français, soit en arabe. C'est une
véritable promenade méditerranéenne. Il rejoint ainsi Khaled, Faudel et
les autres Cheb Mami dans le club très fermé des vedettes du raï.

En 2003, il publie l'album Fakou et participe ensuite à un disque de jazz, Les
enfants de Marguerite-Marie.


Source

Cheb BilalNé en Algérie, Cheb Bilal
a été élevé à Oran et y a suivi les cours du conservatoire de musique.
Parfaitement bilingue, il a aussi appris son métier en se produisant dans de
nombreuses fêtes et mariages locaux.

Il forme le groupe El Ahouar dans les années 80 et remporte, en 1987, le premier
prix d'un concours de chansons. C'est au moment où il devient une superstar dans
son pays natal qu'il rejoint la plus méditerranéenne des villes françaises.

Marseille
Cap sur Marseille en 1989. Dans la cité phocéenne, il continue d'écumer les
manifestations en tous genres et fait connaître son oeuvre par la diffusion
d'une soixantaine de cassettes audio (à retenir Ghorba ou L'herm, la toute
première).

Il y fait ses vrais débuts sur scène, en ouverture de Cheb Hasni, autre légende
d'Alger, assassiné le 29 septembre 1994 par des islamistes. Le public
marseillais est conquis… Un bouche à oreille efficace lui permet petit à petit
d'attirer l'attention des médias.

Sidi Sidi
En 2002, c'est enfin la reconnaissance avec une signature dans un label
important et la parution d'un véritable premier album, Sidi Sidi. Cheb Bilal y
présente une musique assez traditionnelle mais teintée de cuivres, de violons et
de congas !

Les chansons sont interprétées soit en français, soit en arabe. C'est une
véritable promenade méditerranéenne. Il rejoint ainsi Khaled, Faudel et
les autres Cheb Mami dans le club très fermé des vedettes du raï.

En 2003, il publie l'album Fakou et participe ensuite à un disque de jazz, Les
enfants de Marguerite-Marie.


Source

Top Titres

Soul Sista 1

Soul Sista

For You 2

For You

Sometimes 3

Sometimes

Fast Lane (Dr. Dre & Jadakiss Remix (Main)) 4

Fast Lane (Dr. Dre & Jadakiss Remix (Main))

Love It 5

Love It

L'almagne 6

L'almagne

When Will You Call 7

When Will You Call

Love Poems 8

Love Poems

C'mere (Skit) 9

C'mere (Skit)

Soul Sista  Version (Explicit)) 10

Soul Sista Version (Explicit))

Top Albums

1st Born Second
1st Born Second
pistes
Airtight's Revenge
Airtight's Revenge
pistes
In Another Life
In Another Life
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article