Khansa Batma

Genre pop, rock, alternative, arabic, Fusion

Khansaa, est venue à la chanson tout naturellement. Fille de Si Mohamed Batma et Saida Birouk fondateurs de Lemchaheb, groupe mythique des années 70/80… elle est également la nièce de Larbi Batma leader charismatique de Nass L’ghiwane, et soeur de Tarik Batma le parrain de la fusion avec son album “Casablanca” en 1996.

A 20ans et après un baccalauréat en art plastique, des études de lettre et un riche héritage familial pas évident à gérer, Khansa voit sa vie prendre un nouveau tournant: rejoins l’équipe d’Entr’act et enregistre son premier album.

Elevée dans un quartier haut en couleur, comme Hay Mohammadi à Casablanca, Khansa a eu une enfance tranquille dans une ambiance où la musique fait office de rite religieux. “un jour, mon père m’a entendu chanter et m’a dit que j’avais une belle voix. Mais sérieusement, je n’ai jamais songé à la chanson comme carrière. Aujourd’hui, j’ai trouvé ma voie”. Et quelle voix pour le dire! Chaude, frétillante, un tantinet glamoureuse, avec un net penchant pour l’aventure. Revoir en maroco-oriental Black Magic Woman, de Santana! Ou Wish You Where hire, des Pink Floyd!! Il faut le faire, et Khansa s’en sort bien. “Mon rêve était de réussir le mélange entre des rythmes et des sonorités aussi différentes que la musique occidentale, martelée, trés hachée et la langueur des melodies arabe et orientales”. Pari tenu, puisque Khansa passe, au fil des chansons, d’un tempo à l’autre, avec beaucoup d’aisance.

C’est en 2000 que Khansa sort son premier album “Melitek Melitek”, un vrai succès auprés du Public au moment où la scène au Maroc connaissait un vide artistique, un réel handicap, et absence de marché et de structure musical.

Les succès sont au rendez-vous avec l’album aux portes du desert en 2002. Deux ans de travail et de recherche ont donnés naissance à un produit surprenant. “Notre patrimoine culturel est tres riche et diversifié. Mon devoir est de partager cette richesse avec mon public, tout en respectant mon amour pour la musique occidental”.

Cet album représente aussi une note de maturité artistique pour khansa, grâce à des collaborations de taille tel que Reginaldo Kazagrande et Akkaf Brothers vétérans de la world musique au Maroc.
Après ce succès story, en 2004 khansa enchaine les voyages entre Casablanca et Istanbul pour une nouvelle experience plus professionnelle associant son nom à de grandes figures des médias tel que Okan Bayülgen dans le cadre de la réalisation de génériques, et capsules d’émissions télé “Zaga” “Televizion Makinasi”
En 2007, Khansa marque son retour au Maroc avec un nouveau succès “Gharni”.

Une voix forte et émouvante, un charme et une présence scenique envoutans, le tout combinés au talent incontournable de son frère Tarik Batma auteur et compositeur de tout ces succès.

Sa musique et son style s’inscrivent dans les meilleurs moments des scènes Live au Maroc. Khansa Marque et se démarque.

Avec le success qui pointe et une notoriété qui se précise, Khansa est consciente qu’elle a désormais une image à entretenir. Elle n’hésite pas à vous sortir tout un chapelet sur l’artiste et ses engagements, sur la vie, le professionnalisme et les méandres qu’il faut traverser pour perdurer. C’est de famille, diront certains. C’est surtout trés futé de la part d’une fée qui voit le chemin s’ouvrir vers le monde de la gloire et nous dit: “Ne me retenez pas!”

Par Abdelhak Najib


Source

Top Titres

Gharni 1

Gharni

N'stahel 2

N'stahel

Parano 3

Parano

Nstahel 4

Nstahel

Black Magic Woman 5

Black Magic Woman

Nastahel 6

Nastahel

Aw Maloulou 7

Aw Maloulou

Khansa Batma 8

Khansa Batma

Mamy blue 9

Mamy blue

Gherni 10

Gherni

Top Albums

Gharni
Gharni
pistes
(null)
(null)
pistes
Urban Rai 2009
Urban Rai 2009
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article